Textes Anti-racismes

Publié le par jul_pro_2009

- Maman c'est quoi l'amour?
- C'est les sentiments qu'il y a entre papa et moi.

- Maman c'est quoi la vie?
- C'est le moment pendant lequel ton coeur bat.

- Maman c'est quoi l'éternité?
- C'est quelque chose qui ne se fini jamais.

- Maman tu m'aimeras pour l'éternité toi?
- Mais oui, bien sur mon chéri.

- Maman tu crois que je peux vivre à côté de toi pour l'éternité?
- Dans ton coeur tu le peux.

- Mais maman c'est quoi la mort?
- C'est là où mamie dort.

- Et de là bas elle nous aime encore?
- Oui pour toujours.

- Maman quand je serai mort je t'aimerais toujours. Toi aussi?
- Mon chéri, tu a longtemps a vivre avant de mourir alors ne pense pas a ça.

- Mais tu m aimera?
- Oui, toujours

- Maman c'est quand que tu vas mourir?
- Dans pas longtemps.

- Mais pourquoi?
- Parce qu'un vilain monsieur il m'a fait quelque chose de pas bien.

- Qu'est ce qu'il t'a fait?
- Il m'a blessé avec un couteau.

- Pourquoi il a fait ça maman?
- Parce qu'on n'est pas comme lui.

- C'est quoi la différence maman?
- La couleur de la peau.

- Mais maman, je ne comprends pas, la couleur de cheveux n'est pas la même non plus.
- Je sais.

- Et on a tous un coeur, nous sommes pareille puisqu'on a tous un coeur...
- Je sais.

- Et c'est a cause de lui que tu es allongée ici?
- Oui mon ange.

- Mais c'est où ici?
- C'est l'hopital.

- Maman j'ai peur...
- Non, il ne faut pas avoir peur.

- Mais maman je veux pas que tu parte...
- Un jour on se reverra.

- Dans longtemps?
- Je l'espère.

- Pourquoi?
- Car je veux que tu profite de la vie

- Maman je t'aime...
- ...

- Maman ?
- ...

-  Maman ?
- ...

- Maman.........










Nous nous sommes rencontrés sur le net, il y a quelques mois.
Nous avons appris à nous connaître, tout en restant chez soi.
Puis, nous nous sommes envoyés des lettres, tu étais là pour moi, j'étais là pour toi.
Nous passions des heures devant notre écran, devant nos papiers à s'écrire, à se parler.
Une grande passion nous animait, est-ce l'amour qui venait d'arriver
On a commencé à s'appeler, ta voix m'a fait rêver.
Je me souviens qu'on arrêtait pas de rigoler, avec toi j'oubliais tous mes problèmes.
Avec toi, je n'étais plus moi même.
Tu me disais que j'étais l'homme de ta vie, tu étais heureuse et pleine de vie.
Tu voulais fonder une famille avec moi,
On parlait même d'une fille qu'on aurait appelé Laura.
Tu me disais tout le temps que tu m'aimais.
On avais les mêmes idées, les mêmes projets.
On était pareils tous les deux, avec toi je volais dans les cieux.
Un jour on décida de se rencontrer.
Et là, tout s'est effondré quand tu m'as vu.
Tu t'es mise à pleurer tu es partie, parce que j'étais noir !
Je ne t'ai plus jamais revu, j'ai compris que tu ne m'aimais plus !

Texte écrit par Kévin aka Fresh Life








Cher frère blanc,
   
Quand je suis né, j'étais noir,
Quand j' ai grandi, j'étais noir,
Quand je vais au soleil, je suis noir,
Quand j' ai peur, je suis noir ...
Quand je suis malade, je suis noir...
et quand je mourrai, je serai noir...

Tandis que toi, homme blanc...
Quand tu es né, tu étais rose,
Quand tu as grandi, tu étais blanc,
Quand tu vas au soleil, tu es rouge,
Quand tu as froid, tu es bleu,
Quand tu as peur, tu es vert,
Quand tu es malade, tu es jaune,
et quand tu mourras, tu seras gris...

Après tout cela , tu as le toupet de m'appeler "HOMME DE COULEUR" ????

Publié dans Texte Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article